• Si peu

    Un soupçon, un zeste, ce petit rien

    Indécelable, inexplicable, impalpable

    Cet étrange état, ce doucement bien

    Un petit  sentiment de joie, si friable

    Ces matins moins chagrins

    Ces soirs  petits espoirs

    A ces secrets, ces non dits

    A ces instants, brindilles de vie

    Subtil réveil des sens  

    Petits plaisirs, douces conséquences

    A ces états d’âmes

    Précieux  oriflammes

    Le long des berges du solitaire

    Aux mélancolies du libertaire

    Que dure  encore un peu  cet alizé bienheureux

    Shaka


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Janvier à 19:08

    L’image contient peut-être : plante, fleur et plein air

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :