• vivre

    La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur la terre. A CAMUS

    Faudrait régler l’orgie de nos haines pour leur préférer nos peines,

    Même si ça fait mal, même si ça te mène a l’aride

    Vaut mieux l’acide à nos paupières  que notre sang sur l’asphalte

    Les bons rois nous ont mis aux piloris

    Les cris de nos détresses   n’atteignent pas  leurs egos

    En marche  pour le chemin de croix

    Les sans dent, allez trimer pour remplir la table du roi

    Mais le peuple il aime ça, courber l’échine

    Va voter, c’est la démocratie qu’ils te disent

    Va choisir entre des fachos, des magouilleurs, ou des mous du genou

    Ils sont bons qu’à promettre 

    Faudrait  régler le nombrilisme  pour se faire libertaire

    Sous nos étendards  les maquisards  eux savaient

    Le parfum de la liberté, le puant de la soumission

    Le peuple des moutons,  tête baissé,  au loup c’est soumis

    Dis moi tu y crois aux interdits qu’on te vend

     Dis c’est quand  qu’on revit.  

    Shaka


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :