• le reveil

    Il  n’y aura pas assez de nuits

    Pour éteindre  notre désir  de vie

    Pas assez  de bombes pour noircir

    L’étendard  de nos  envies

    Et s’il faut plonger dans l’abîme

    Que se soit le profond de ton intime

    Là ferme les yeux

    Là ignore ce monde ennuyeux

    Ne cesse jamais d’étreindre l’azur

    Les bras sont levés, crée ton futur  

    Un autre jour se lève  sur le cimetière de ton passé

    Les mots en écho, le cœur a finit de se briser

    Vois  plus loin que l’acide de tes sanglots

    Vois plus haut que l’aride  de ton  enclos

    Les fleurs du mal ont fanées

    Laisse le soleil et les fleurs devenir ton été  

    Ouvre les yeux, le cœur a l’envie

    Ouvre les yeux,  les pleurs on finit

    A ce triste passé  ne soit pas enchainée

    Sauf ce jour ou tu t’es réveillée.

    Shaka  


  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Août 2016 à 20:06

    Magnifique........cry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :