• ./.

    A ces errances solitaires 

    Aux champs de nos peurs  

    Aux rêves libertaires

    Aux cerisiers en fleurs

    Aux paradoxes de ces nuits blanches

    A ce temps qui s’enfuit

    Aux cœurs qui s’épanchent

    Aux cimetières de nos envies.

    Faudrait voir un autre chemin

    Voir si renaissance rejoins

    Le lit de nos espoirs

    Voir si l’autre rive  est victoire

    Faudrait lâcher les chaines

    Du confort de nos egos

    Faudrait éteindre  nos peines

    Pour que nos rêves  reviennent en échos.

    Le son de sa voix

    Le brillant de ses yeux

    Sa robe qui danse quand elle marche

    Son sourire qui s’envole  pour mieux briller

    Ces frissons quand elle te frôle

    Ce cœur qui renait

    Ces instants silences ou tout se dit

    Quand les regards l’un dans l’autre s’abandonnent

    Le romantisme de ses pas sur les chemins d’automne

    Le tableau jamais peint d’elle.

    Shaka


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Septembre à 00:26

    bonsoir shaka l'amour renais toujour de ses cendre amitié bonne nuit lillie et bon weekend

    2
    Vendredi 22 Septembre à 22:49
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :